Forum des Jeunes Radicaux. Index du Forum

Forum des Jeunes Radicaux.
Débattre, Partager, Proposer.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

rapprochement PR et PRG prémice ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum des Jeunes Radicaux. Index du Forum -> Forum des Jeunes Radicaux. -> Parlons Actualité
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Muad'dib


Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2007
Messages: 20
Localisation: lyon

MessagePosté le: Dim 9 Déc - 01:02 (2007)    Sujet du message: rapprochement PR et PRG prémice ? Répondre en citant

M. le président, donnez un cap plus social à votre politique !

 
07/12/2007 | Mise à jour : 20:16 | Commentaires
2
.



Crédits photo : Le Figaro
Par Jean-Michel Baylet, président du Parti radical de gauche.
Vous avez reconnu, monsieur le président, qu’il y a en France une grave crise du pouvoir d’achat qui touche d’abord de trop nombreux Français (plusieurs millions) qui vivent avec 800 euros (ou moins) par mois, mais aussi toutes les familles à revenus modestes.
Vous proposez de réunir les partenaires sociaux, très bien ! Mais encore faut-il examiner tous les volets de la situation et les traiter avec eux comme avec les associations sociales, sinon le scepticisme et la méfiance prévaudront.
Le premier volet concerne l’accès au «minimum vital». Vous avez, avec raison, évoqué les questions immobilières et annoncé des réformes pour contenir les prix. Mais pour répondre au problème du «mal-logement» (qui touche 8 millions de personnes) et donc de l’accessibilité à des logements sociaux, l’État pourrait en créer à partir de son propre patrimoine immobilier au lieu de le vendre ! Allant au-delà des dispositions existantes, il pourrait encourager plus fortement les propriétaires privés à créer des logements sociaux, parallèlement favoriser la construction de logements coopératifs sur des terrains de l’État ou municipaux. La vraie maîtrise des prix du logement passe par de telles mesures devant être prises de façon prioritaire. D’autres dispositions devant concerner la santé : notamment un processus de santé gratuit pour les familles les plus défavorisées.
Le deuxième concerne les prix. Sans vouloir rétablir un «contrôle des prix» comme dans le passé, il faut, d’ailleurs, instaurer une «conférence annuelle sur les prix» destinée à dire la vérité en fondant, avec l’Insee, un indice réaliste des prix ; mais surtout en fixant des «objectifs de prix» pouvant conduire à une taxation des entreprises de production ou distribution ayant un comportement inflationniste, pratiquant des marges injustifiées. Conférence qui pourrait aussi instituer les règles d’un «commerce équitable» à la française, les produits et services respectant celles-ci pouvant faire l’objet d’une TVA adaptée, donc elle-même équitable. Cette labellisation de fait encouragerait les entreprises à changer de comportement.
Le troisième volet concerne l’emploi et les salaires. Le démantèlement progressif des 35 heures, la réduction de l’épargne (sortie des fonds de participation) ne résoudront pas le problème clé : trouver du travail pour tous !

J’émets le souhait que votre politique prenne un cap plus socialEn matière d’emploi, l’urgence est de créer des quotas en faveur des TPE et PME dans le cadre des marchés publics, de relancer, voire regrouper, tous les pôles de compétitivité ou d’excellence créés par les précédents gouvernements, de lancer immédiatement les grands travaux liés au «Grenelle de l’environnement», donc de doper l’offre et, du coup, les activités et les emplois. Elle est aussi d’accroître beaucoup plus fortement qu’annoncé les budgets de recherche, de formation avec un plan national de qualification à lancer immédiatement en accord avec tous les partenaires sociaux en faveur de tous les salariés jeunes et moins jeunes insuffisamment préparés (si 15 % des salariés sont au smic, cela est dû en premier lieu à leur sous-formation).
En matière de salaires, l’urgence concerne l’indispensable rééquilibrage de la répartition des résultats des grandes entreprises (particulièrement cotées) entre actionnaires et salariés en faveur de ces derniers défavorisés depuis dix ans. Elle concerne aussi le nécessaire passage des temps partiels contraints à des temps pleins sans oublier qu’une bonne partie de la pauvreté en France vient de ce problème non traité et qu’il est prioritaire de s’y attaquer plutôt que de mettre en cause le temps légal hebdomadaire de travail. L’urgence est également de permettre l’accès à un salaire pour les jeunes, les quinquagénaires et les sexagénaires en créant un «système d’emploi jeunes et personnes expérimentées» s’inspirant des dispositifs testés au début des années 2000 qui avaient contribué à la réduction du chômage.
Sans amender d’un côté, renforcer de l’autre le plan d’action que vous avez annoncé la semaine passée, vous risquez, monsieur le président, non seulement de mécontenter les syndicats début 2008, mais surtout de créer dans tout le pays un sentiment immense de frustration génératrice d’événements graves.
Par cette interpellation publique, monsieur le président, j’émets le souhait que votre politique prenne un cap plus social et, si vous le permettez, plus humain !



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 9 Déc - 01:02 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Horizon


Hors ligne

Inscrit le: 28 Nov 2007
Messages: 17
Localisation: Dublin

MessagePosté le: Mer 12 Déc - 20:45 (2007)    Sujet du message: rapprochement PR et PRG prémice ? Répondre en citant

Le Président du PRG, Jean-Michel Baylet, était ce matin l'invité des 4 vérités sur France 2, je viens de regarder la vidéo et ma première réaction est de dire mon sceptisisme face au projet d'union des radicaux. Les radicaux de gauche viennent de faire une déclaration commune avec les socialistes mais aussi les communistes sur le pouvoir d'achat. Les jeunes radicaux de gauche qui se réclament d'une gauche moderne je ne vois pas dans leurs propositions ce qu'il y a de "gauche moderne".
Monsieur Baylet a par ailleurs clairement indiqué que son parti le PRG appartient à la gauche plurielle, certes il y a des discussions avec les radicaux que vous êtes sur des sujets qui vous rapprochent mais miser sur la création d'un grand parti radical c'est faire preuve d'un grand optimisme. 


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
radical-upf


Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2007
Messages: 8

MessagePosté le: Mer 12 Déc - 21:57 (2007)    Sujet du message: rapprochement PR et PRG prémice ? Répondre en citant

Pour que le PRG et le PRV reforme un grand parti radical il faudrait qu'ils réadoptent une position totalement libre de la gauche ou de la droite, permettant ainsi de pouvoir s'allier soit avec l'un des camps soit avec l'autre, ce qui est la logique même d'un parti centriste. Mais du moment où ce rapprochement n'est voulu que dans l'exclusivité d'une alliance avec la droite, cela est irréalisable et surtout à contre nature pour un parti se revendiquant du radicalisme.
_________________
Le projet du marché commun, tel qu’il nous est présenté, est basé sur le libéralisme classique du XXème siècle, selon lequel la concurrence pure et simple règle tous les problèmes : Pierre Mendès France


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Horizon


Hors ligne

Inscrit le: 28 Nov 2007
Messages: 17
Localisation: Dublin

MessagePosté le: Mer 12 Déc - 22:17 (2007)    Sujet du message: rapprochement PR et PRG prémice ? Répondre en citant

radical-upf a écrit:
Pour que le PRG et le PRV reforme un grand parti radical il faudrait qu'ils réadoptent une position totalement libre de la gauche ou de la droite, permettant ainsi de pouvoir s'allier soit avec l'un des camps soit avec l'autre, ce qui est la logique même d'un parti centriste. Mais du moment où ce rapprochement n'est voulu que dans l'exclusivité d'une alliance avec la droite, cela est irréalisable et surtout à contre nature pour un parti se revendiquant du radicalisme.
C'est exact. La famille radicale ne pourra se retrouver, se rassembler, se regrouper que si les radicaux valoisiens s'émancipent de la droite (le discours de Jean-Borloo marque clairement une prise de distance avec l'UMP mais en s'affichant comme un parti de la majorité il est encore loin de l'indépendance d'un parti comme le Modem) et si les radicaux de gauche s'émancipent de la gauche plurielle (là encore les déclarations communes PRG-PS-PCF ne vont pas dans le sens d'une indépendance).

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
nils


Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2008
Messages: 4
Localisation: asnières sur seine

MessagePosté le: Lun 14 Jan - 23:24 (2008)    Sujet du message: rapprochement PR et PRG prémice ? Répondre en citant

Bonjour,

Le court terme pour le PRV n'est pas une alliance avec le PRG mais une alliance de groupe avec le Nouveau Centre à l'Assemblée Nationale. Car même si la tendance est à l'ouverture aucun président sous la Vème République n'a  toléré et ça ne va pas commencer aujourd'hui  une défection même symbolique dans sa majorité parlemntaire donc je ne pense pas qu'il laissera Borloo s'unir avec le PRG.

Ensuite sur le plan des idées je ne peux pas me prononcer. Bien sur il y a une histoire commune mais la Vème République n'est certainement pas un terrain favorable pour un radicalisme au centre.


Revenir en haut
JonathanBedossaBlum
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2007
Messages: 29
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar 15 Jan - 05:36 (2008)    Sujet du message: rapprochement PR et PRG prémice ? Répondre en citant

Jamais les parlementaires radicaux ne s'allieront avec les parlementaires du Nouveau Centre...
Pour reprendre un slogan bien connu de tous:
"Nous n'avons pas les mêmes valeurs."
_________________
Jonathan Bedossa Blum
RDJ de l'Ouest Parisien
http://jeunesradicaux.net/parisouest
Trésorier des Jeunes Radicaux
Responsable du Forum


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Eric2Paris
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 15 Jan - 19:51 (2008)    Sujet du message: rapprochement PR et PRG prémice ? Répondre en citant

Bien dit Jonhatan,

S'unir avec ces ploucs du Nouveau Centre ?... Plutôt crever ! Ils n'ont aucune honnêteté, juste des mandats acquis sur l'autel de la trahison. Les rejoindre reviendrait à partager leur étiquette d'arrivistes à la botte de Sarkozy.


Revenir en haut
alex


Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2008
Messages: 1

MessagePosté le: Sam 2 Fév - 15:03 (2008)    Sujet du message: Avis d'un PRG Répondre en citant

Salut

Je suis au PRG et j'ai du mal à consevoir une alliance entre nos deux partis. Les institutions poussent à la bipolarisation. Un parti unique n'aurait pas réellement de place au centre (déjà bien encombré) En plus je me vois mal soutenir sarko et je vous vois mal soutenir Ségo.


Amitiés radicales

Et n'hésitez pas à passer sur notre forum : http://forum.riposte-radicale.org/index.php


Revenir en haut
nils


Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2008
Messages: 4
Localisation: asnières sur seine

MessagePosté le: Mar 5 Fév - 22:31 (2008)    Sujet du message: rapprochement PR et PRG prémice ? Répondre en citant

Bonsoir,
J'ai le même avis que vous sur le Nouveau Centre cependant j'aurais du expliciter mon propos. Je parlais d'une alliance avec le nouveau centre en vue de former un groupe parlementaire à l'assemblée nationale après les municipales. C'est ce qui a été envisagé me semble-t-il?

A bientôt


Revenir en haut
babas34000 du PRG
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 15 Oct - 16:14 (2008)    Sujet du message: L'avenir du radicalisme, un historique par(t)i d'avenir... Répondre en citant

... qui s'écrit au présent !

Il est évident qu'un rapprochement des deux formations est nécessaire pour la République. L'enjeu de l'intérêt général doit prévaloir sur nos étiquettes et nos alliances passées et passées. Le PRV ne me semble pas inféodé à l'UMP de même que le PRG ne l'est au PS. Je pense que le rapprochement peut venir des jeunes, reste à connaître l'ambition partagée d'un projet de société fondé sur nos valeurs communes qui ont un réel sens pour l'avenir qui se dessine. Ne manquons pas ce rendez-vous prometteur & fécond.

Je pense qu'il faut également regarder nos échelles d'action commune : le local risque de se heurter sur certaines "baronnies" mais qu'importe, le travail et les valeurs sont de mises.
L'échelle nationale reflète la position d'un centre pragmatique et réformiste source de réponses aux crises actuelles et futures. Enfin les échelles européenne et internationale retrouvent toute la ferveur des radicaux, le libéralisme, la réforme, le véritable développement durable au défi de la croissance anxyogène, les solidarités et la laïcité.


Parce que le radicalisme est l'avenir de notre république et de notre europe, nous devons faire sens commun dans l'Histoire qui s'écrit dès aujourd'hui.

Sébastien SCHNEIDER


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:27 (2018)    Sujet du message: rapprochement PR et PRG prémice ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum des Jeunes Radicaux. Index du Forum -> Forum des Jeunes Radicaux. -> Parlons Actualité Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com